Pourquoi se faire passer en priorité ?

Et si la priorité, c’était vous ?

Par cette interpellation sur mon site, je vous propose de revoir l’ordre de vos priorités.
Ne vous méprenez pas, je ne vous demande pas de lâcher toutes vos obligations professionnelles, parentales, associatives…
Non.
Simplement, parfois, vous sentez au fond de vous que quelque chose ne va pas. Quelque chose coince. Quelque chose vous fait souffrir même.
Et bien souvent, la réponse -interne- c’est :

« J’ai pas le temps ! / J’ai pas le choix..  / J’peux pas, j’ai piscine ! »

Ce petit truc qui vous chagrine, qui vous titille, vous le laissez de côté. Parce que vous avez plus urgent, plus important (que quoi ?) à gérer.
Mais ce petit malaise que vous ressentez, cette frustration ou cette colère, en la gardant en vous, ne va pas disparaitre…
Elle va trouver le moyen de sortir, par la porte ou par la fenêtre.
Et pas toujours à bon escient, pas toujours au bon moment.
Tiens par exemple : Vous sentez que ça ne va pas au travail (exemple pris totalement au hasard bien sûr !). Ça vous énerve, ça vous agace, vous ne savez pas quoi faire : changer d’entreprise, de région, continuer comme ça en fermant les yeux en attendant que ça passe (rayez les mentions inutiles) ?
Et puis, un matin, votre fiston chéri, ou votre conjoint-e, ne referme pas le tube du dentifrice, voire il ou elle FINIT le tube du dentifrice.

Et là, c’est le drame.

Vous lui déversez toute votre rancœur, rapport à ce pauvre tube écrabouillé qui ne veut plus sortir un gramme de pâte blanche fluorée.
Votre fiston ou votre conjoint méritait-il un tel acharnement de colère ? Est-ce bien à lui que vous en vouliez autant ?
A vous de voir.
En tout cas, moi, j’ai vu. Parce que bien sûr, si je vous décris si bien cette scène, c’est que je l’ai vécue, en tant qu’actrice principale ! Et j’ai fini par comprendre, que mes réactions étaient parfois disproportionnées pour un tube de dentifrice mal rebouché ou une chaussette (sale) qui traine…
On voudrait garder les choses pour nous, en espérant qu’elles se règlent toutes seules, par un coup de baguette magique, ou plutôt par coup de « ça va aller ».

Mais si vous devez changer ou rectifier quelque chose dans votre vie, mieux vaut prendre le taureau par les cornes, plutôt que mettre la tête dans le sable.
En prenant un peu de temps pour vous, vous rendez aussi service à votre entourage.

Si vous allez mieux, ils iront mieux aussi.

J’aime assez l’image de l’utilisation du masque à oxygène en avion :
Les consignes sont claires : mettez d’abord votre masque, avant de le mettre à votre voisin de siège, s’il a besoin d’aide pour le mettre. Si vous voulez lui mettre en premier, vous risquez de faire un malaise car en manque d’oxygène…
Je vous laisse méditer là-dessus…

Je m’appelle Sophie, je suis coach de vie. Je peux vous aider à y voir plus clair, à faire le point et avancer vers un objectif qui vous tient à cœur. N’hésitez pas à prendre contact avec moi.

Comments

Add A Comment